Skip links

LES BIENFAITS DU MIEL DE MANUKA

Les bienfaits du miel de Manuka | ©Yood ( Good food good mood for you)

Le miel est con­nu pour ses ver­tus thérapeu­tiques depuis des mil­lé­naires… Savez-vous qu’il existe un miel aux pro­priétés qua­si miraculeuses ?

Si comme moi, vous préférez le retour aux méth­odes de soin tra­di­tion­nelles, décou­vrez le Miel de Manu­ka !

Un pro­duit qui, s’il ne fait pas déjà par­tie de notre vie quo­ti­di­enne, le sera bientôt !
Chez nous c’est un indis­pens­able de notre rou­tine san­té du plus petit au plus grand !

Qu’est-ce que c’est ?

Le Manu­ka pousse à l’état sauvage en Nou­velle-Zélande, cousin de l’arbre à thé, dont est extraite l’huile essen­tielle du même nom, le manu­ka garan­tit un miel d’exception, au prix certes élevé, mais aux promess­es alléchantes.

Ce nec­tar pré­cieux aux ver­tus excep­tion­nelles, con­tient des enzymes qui lui con­fèrent des effets antibac­tériens et anti­sep­tiques uniques. Il a des pro­priétés cica­trisantes, antibac­téri­ennes et même antioxy­dantes grâce à sa teneur en flavonoïdes.
Les Maoris ont tou­jours con­sid­éré ce miel comme mirac­uleux et l’utilisent pour se soign­er grâce à son excep­tion­nelle action cica­trisante sur les plaies, les brûlures, les mycoses, les ulcères, les apht­es, etc.

Le miel de Manu­ka améliore égale­ment la cir­cu­la­tion san­guine et ren­force le sys­tème immu­ni­taire.
Ce miel est effi­cace con­tre toutes les bac­téries impliquées dans les sinusites, angines ou bron­chites.

De plus, sa durée de con­ser­va­tion supérieure à la moyenne des autres miels, per­met au miel de Manu­ka d’être util­isé toute l’année en cat­a­plasmes pour des appli­ca­tions locales.

Bien enten­du, il est aus­si déli­cieux donc, ne surtout pas se priv­er de le déguster dans ses bois­sons chaudes, ou plutôt tièdes sous peine d’en per­dre les ver­tus, sur ses tartines ou dans son yaourt.

Testé et approuvé chez nous !

Il existe peu d’études clin­iques, mais une util­i­sa­tion régulière, en cure d’une à deux cuil­lères à café par jour, aurait une action préven­tive. C’est de cette manière que nous l’utilisons.

Le rit­uel après le petit-déje­uner est de pren­dre sa cuil­lère à café de miel de manuka !

En préven­tion je choi­sis un Miel d’indice 12 ou 14, si l’utilisation est des­tinée à guérir une inflam­ma­tion déjà exis­tante (rhume, bron­chite, toux…) je choi­sis un indice plus élevé (16 à 18).

Un miel aux multiples fonctions

Le pro­duit est égale­ment par­ti­c­ulière­ment effi­cace pour aider les per­son­nes qui pos­sè­dent un sys­tème immu­ni­taire affaib­li, en cas de grosse fatigue, ou encore cer­taines mal­adies auto-immunes. Il favorise égale­ment les défens­es immu­ni­taires du sys­tème diges­tif et prévient les maux de gorge, idéal avant l’arrivée de l’hiver.
Ce miel soulage aus­si les brûlures et les coupures.
Grâce à ses qual­ités cica­trisantes, il prévient l’apparition de vilaines cicatrices.

Pour vous don­ner une idée, il est util­isé directe­ment dans les hôpi­taux en Nou­velle-Zélande comme antiseptique !

Vous pou­vez l’utiliser par exem­ple pour lut­ter contre :

  • L’acné
  • Les rides
  • Les mal­adies intestinales
  • La mal­adie de Crohn
  • La bac­térie Heli­cobac­ter Pylori (ulcère à l’estomac entre autres)
  • Le rhume
  • Les maux de ven­tre et d’estom­ac
  • Les inflam­ma­tions internes
  • Les aller­gies (ne con­vient pas pour les aller­gies qui pro­duisent une réac­tion anaphylactique)
  • Cer­taines intolérances.

Comment choisir son miel de manuka ?

Les indices ren­seignent sur l’activité antibac­téri­enne et anti­sep­tique. Il faut donc s’assurer que vous prenez la force la plus adap­tée pour vous.

Atten­tion, cer­tains vous van­tent les ver­tus de miel avec un niveau inférieur à 10+… Inutile d’en acheter, ce miel de manu­ka ne sera pas meilleur qu’un autre !

En dessous de 10+, le miel sera util­isé pour la nutri­tion et en préven­tion de petits maux, pour le bien-être en général.

Si vous recherchez un gain d’énergie, un coup de boost, ou pour pren­dre soin de votre san­té au quo­ti­di­en, alors les niveaux de 10+ à 16+ sont les idéaux, en fonc­tion de votre état de santé.

Si vous estimez en revanche que votre corps a besoin d’une aide sup­plé­men­taire, ou si vous avez une mal­adie spé­ci­fique que le miel peut soign­er, alors je vous recom­mande un miel plus fort, de 18+ à 25+.

Il se trou­ve facile­ment en mag­a­sin bio ou même quelque­fois en para­phar­ma­cie. Sinon vous pou­vez égale­ment le trou­ver très facile­ment sur inter­net.

Les bienfaits du miel de Manuka | ©Yood (Good food good mood for you)

Partagez

Adoptez l’attitude Yood