Skip links

LES BIENFAITS DU MIEL DE MANUKA

Les bienfaits du miel de Manuka | ©Yood ( Good food good mood for you)

Le miel est connu pour ses ver­tus thé­ra­peu­tiques depuis des mil­lé­naires… Savez-vous qu’il existe un miel aux pro­prié­tés quasi miraculeuses ?

Si comme moi, vous pré­fé­rez le retour aux méthodes de soin tra­di­tion­nelles, décou­vrez le Miel de Manu­ka !

Un pro­duit qui, s’il ne fait pas déjà par­tie de notre vie quo­ti­dienne, le sera bientôt !
Chez nous c’est un indis­pen­sable de notre rou­tine santé du plus petit au plus grand !

Qu’est-ce que c’est ?

Le Manu­ka pousse à l’état sau­vage en Nou­velle-Zélande, cou­sin de l’arbre à thé, dont est extraite l’huile essen­tielle du même nom, le manu­ka garan­tit un miel d’exception, au prix certes élevé, mais aux pro­messes alléchantes.

Ce nec­tar pré­cieux aux ver­tus excep­tion­nelles, contient des enzymes qui lui confèrent des effets anti­bac­té­riens et anti­sep­tiques uniques. Il a des pro­prié­tés cica­tri­santes, anti­bac­té­riennes et même anti­oxy­dantes grâce à sa teneur en fla­vo­noïdes.
Les Mao­ris ont tou­jours consi­dé­ré ce miel comme mira­cu­leux et l’utilisent pour se soi­gner grâce à son excep­tion­nelle action cica­tri­sante sur les plaies, les brû­lures, les mycoses, les ulcères, les aphtes, etc.

Le miel de Manu­ka amé­liore éga­le­ment la cir­cu­la­tion san­guine et ren­force le sys­tème immu­ni­taire.
Ce miel est effi­cace contre toutes les bac­té­ries impli­quées dans les sinu­sites, angines ou bron­chites.

De plus, sa durée de conser­va­tion supé­rieure à la moyenne des autres miels, per­met au miel de Manu­ka d’être uti­li­sé toute l’année en cata­plasmes pour des appli­ca­tions locales.

Bien enten­du, il est aussi déli­cieux donc, ne sur­tout pas se pri­ver de le dégus­ter dans ses bois­sons chaudes, ou plu­tôt tièdes sous peine d’en perdre les ver­tus, sur ses tar­tines ou dans son yaourt.

Testé et approuvé chez nous !

Il existe peu d’études cli­niques, mais une uti­li­sa­tion régu­lière, en cure d’une à deux cuillères à café par jour, aurait une action pré­ven­tive. C’est de cette manière que nous l’utilisons.

Le rituel après le petit-déjeu­ner est de prendre sa cuillère à café de miel de manuka !

En pré­ven­tion je choi­sis un Miel d’indice 12 ou 14, si l’utilisation est des­ti­née à gué­rir une inflam­ma­tion déjà exis­tante (rhume, bron­chite, toux…) je choi­sis un indice plus élevé (16 à 18).

Un miel aux multiples fonctions

Le pro­duit est éga­le­ment par­ti­cu­liè­re­ment effi­cace pour aider les per­sonnes qui pos­sèdent un sys­tème immu­ni­taire affai­bli, en cas de grosse fatigue, ou encore cer­taines mala­dies auto-immunes. Il favo­rise éga­le­ment les défenses immu­ni­taires du sys­tème diges­tif et pré­vient les maux de gorge, idéal avant l’arrivée de l’hiver.
Ce miel sou­lage aussi les brû­lures et les cou­pures.
Grâce à ses qua­li­tés cica­tri­santes, il pré­vient l’apparition de vilaines cicatrices.

Pour vous don­ner une idée, il est uti­li­sé direc­te­ment dans les hôpi­taux en Nou­velle-Zélande comme antiseptique !

Vous pou­vez l’utiliser par exemple pour lut­ter contre :

  • L’acné
  • Les rides
  • Les mala­dies intestinales
  • La mala­die de Crohn
  • La bac­té­rie Heli­co­bac­ter Pylo­ri (ulcère à l’estomac entre autres)
  • Le rhume
  • Les maux de ventre et d’esto­mac
  • Les inflam­ma­tions internes
  • Les aller­gies (ne convient pas pour les aller­gies qui pro­duisent une réac­tion anaphylactique)
  • Cer­taines into­lé­rances.

Comment choisir son miel de manuka ?

Les indices ren­seignent sur l’activité anti­bac­té­rienne et anti­sep­tique. Il faut donc s’assurer que vous pre­nez la force la plus adap­tée pour vous.

Atten­tion, cer­tains vous vantent les ver­tus de miel avec un niveau infé­rieur à 10+… Inutile d’en ache­ter, ce miel de manu­ka ne sera pas meilleur qu’un autre !

En des­sous de 10+, le miel sera uti­li­sé pour la nutri­tion et en pré­ven­tion de petits maux, pour le bien-être en général.

Si vous recher­chez un gain d’énergie, un coup de boost, ou pour prendre soin de votre santé au quo­ti­dien, alors les niveaux de 10+ à 16+ sont les idéaux, en fonc­tion de votre état de santé.

Si vous esti­mez en revanche que votre corps a besoin d’une aide sup­plé­men­taire, ou si vous avez une mala­die spé­ci­fique que le miel peut soi­gner, alors je vous recom­mande un miel plus fort, de 18+ à 25+.

Il se trouve faci­le­ment en maga­sin bio ou même quel­que­fois en para­phar­ma­cie. Sinon vous pou­vez éga­le­ment le trou­ver très faci­le­ment sur inter­net.

Les bienfaits du miel de Manuka | ©Yood (Good food good mood for you)

Partagez

Adoptez l’attitude Yood